OSM Aviation opte pour 60 avions tout électriques

OSM Aviation opte pour 60 avions tout électriques


OSM Aviation a annoncé qu’elle avait passé une commande de 60 avions tout électriques auprès du constructeur aéronautique du Colorado, Bye Aerospace. Ceux-ci seront utilisés pour la formation dans les centres de formation au pilotage de l’OSM Aviation Academy afin de qualifier les pilotes pour l’avenir sur des ailes durables.
“Nous sommes fiers de prendre la tête dans l’avenir de l’aviation verte.” déclare Espen Høiby, PDG d’OSM Aviation Group.
“Il s’agit de la plus importante commande d’avions électriques commerciaux à ce jour”, ajoute-t-il. “Il est important que l’industrie aérienne relève le défi de développer des transports plus écologiques. Chez OSM Aviation, nous nous engageons à poursuivre une entreprise socialement responsable et durable. »
Bjørn Granviken, directeur général de l’OSM Aviation Academy, déclare : «Nous formons la prochaine génération de pilotes et nous sommes déterminés à attirer les meilleurs candidats. Nous offrons une formation tournée vers l’avenir à laquelle ils peuvent être fiers de participer. Cette commande de 60 appareils 100% électriques est une étape clé à cet égard. »
L’eFlyer2 de Bye Aerospace à Denver offre zéro émission et une pollution sonore nettement inférieure par rapport aux avions conventionnels, ainsi que des performances de vitesse et d’altitude améliorées. Høiby prédit que ce n’est qu’une question de temps avant que les avions électriques entrent en service commercial dans les voyages aériens internationaux. Il dit que l’industrie doit être à la fois proactive et innovante pour suivre le rythme.
OSM Aviation s’est inspiré de ses racines scandinaves dans la recherche de solutions plus respectueuses du climat. Høiby s’attend à ce que l’engagement envers les avions électriques trouve du soutien de la région scandinave. Ketil Solvik Olsen, un ancien ministre norvégien des transports et des communications qui est désormais responsable de la création de l’OSM Aviation Academy aux États-Unis, soutient les prévisions de Høiby.
« La société d’État Avinor, qui exploite la plupart des aéroports civils norvégiens, a fait la une des journaux l’année dernière lorsqu’elle a piloté des vols d’essai avec un avion électrique », observe Solvik Olsen. « Cela a sensibilisé davantage de personnes au potentiel de l’aviation verte. Aujourd’hui, OSM montre que le monde des affaires est prêt à prendre les choses en main et à faire progresser l’industrie dans cette tendance positive. »